FESTIVAL

Retour(s) d'Annecy



Benshi est de retour après une semaine de festival riche en belles découvertes qui nous ont fait rêver grâce à des films d’animation originaux et inspirants, dont la qualité était particulièrement remarquable et remarquée pour cette 43ᶱ édition. Longs métrages (parmi lesquels plusieurs chefs-d’œuvre que l’on retrouvera sur Benshi !), courts métrages, rencontres, conférences, Benshi a profité au mieux de cette semaine qui a démontré à quel point le cinéma d’animation mondial s’affirme aujourd’hui comme un cinéma à part entière. Nous avons retrouvé une diversité des univers, des techniques, et une poésie exceptionnelle chez certains films qui abordent des thèmes parfois difficiles.

Le cinéma d’animation n’est définitivement plus un cinéma réservé au jeune public. C’est d’ailleurs le film J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin qui a obtenu le Cristal du long métrage couplé du Prix du public, et qui s’adresse à un public d’adolescents et d’adultes. Le long métrage avait déjà obtenu le Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes, et a fait l’unanimité auprès du jury et du public. Le Prix Jeune public a quant à lui été décerné à Sarkan (Le Cerf-volant) de Martin Smatana (le coup de cœur de Benshi), qui propose une histoire tout en symboles pour aborder le thème de la mort et du deuil avec douceur et poésie. C’est enfin le court métrage Grand Loup & Petit Loup qui obtient Le Prix Jeune public Canal +.

> Découvrir tout le palmarès : https://www.annecy.org/festival/palmares


Voici un aperçu de ce que Benshi a retenu durant le festival, en portant une attention particulière aux films adaptés aux enfants, petits et grands :

- Toy Story 4 (Etats-Unis), réalisé par Josh Cooley
Toy Story est de retour ! Alors que le troisième volet de la saga laissait croire à une véritable fin, les Studios Pixar reviennent sur grand écran avec de nouvelles aventures très réussies. Le film parvient à exploiter les bonnes idées qui ont fait les succès des premiers Toy Story tout en donnant une nouvelle direction à notre héros Woody, et en apportant de nouvelles trouvailles scénaristiques. Toy Story 4 est un bel hymne à la solidarité, mais aussi et surtout le récit initiatique de Woody, qui, attaché à son rôle de fidèle ami protecteur, apprendra beaucoup sur lui-même et essayera de voler de ses propres ailes. Epaulé par ses amis de toujours et ses nouveaux acolytes, il va faire une rencontre qui va chambouler le chemin qu’il s’était tracé…
Sortie nationale le 26 juin 2019

- L’extraordinaire Voyage de Marona (Roumanie, France, Belgique), réalisé par Anca Damian
L’extraordinaire Voyage de Marona est une expérience visuelle magnifique, avec une diversité de styles graphiques et de couleurs vives. Le film se dessine comme une fresque virtuose. Les alternances visuelles accompagnent parfaitement le récit de cette petite chienne qui, victime d'un accident, se remémore les différents maîtres qu'elle a connus et qu'elle a aimés inconditionnellement tout au long de sa vie. Cette leçon d’amour, bien que quelque peu exigeante pour les plus jeunes, séduira par son récit moderne et original.
Sortie nationale le 8 janvier 2020

- La Fameuse Invasion des ours en Sicile (France, Italie), réalisé par Lorenzo Mattoti
Adapté du conte La Fameuse Invasion de la Sicile par les ours, l’illustrateur et auteur renommé Lorenzo Mattoti réalise son premier long métrage avec un résultat époustouflant. Les décors sont sublimes, l’esthétique d’inspiration picturale se caractérise par des dessins en courbes et des couleurs vives qui séduiront petits et grands. L'histoire racontée par un conteur et une petite fille nous fait voyager dans des temps légendaires en Sicile, où vivent des hommes et des ours. Nous suivons le parcours de Léonce, roi des ours, qui tente de retrouver le fils Tonio, enlevé par des chasseurs dans les montagnes. Les ours décident alors d’envahir la pleine où vivent les hommes, avec l’aide d’un magicien.
Sortie nationale le 9 octobre 2019

- The Wonderland (Japon), réalisé par Keiichi Hara
L’animation japonaise était à l’honneur cette année au festival d’Annecy, l’occasion de découvrir The Wonderland, qui s'inscrit dans la tradition des voyages initiatiques. Adapté d’un roman jeunesse de Sachiko Kashiwaba publié en 1988, le film est une fable écologique qui nous emmène dans la grande épopée que va traverser Akane, une jeune lycéenne un peu timide, qui se retrouve attirée par l’alchimiste Hippocrate dans un autre monde menacé par une grande sécheresse.
Sortie nationale le 24 juillet 2019 

- Le Voyage du Prince (France), réalisé par Jean-François Laguionie et Xavier Picard
Le film sans doute le plus attendu du festival était Le Voyage du Prince, suite du Château des singes, réalisé 20 ans plus tôt. Jean-François Laguionie a reçu cette année le Cristal d’honneur avant la projection du film, ovationné par la salle. Conçu sous forme de journal de voyage guidé par une voix off, le film démarre avec l’échouement du Prince sur un rivage inconnu. Il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs en sciences bannis par l’Académie. Le Prince commence à nouer des liens avec Tom, qui est le seul à comprendre son langage. Il va découvrir avec fascination une société figée et sclérosée… Le film aborde des thèmes extrêmement intéressants comme la transmission, la découverte de l’autre et de soi, l’écologie et le rapport de l’Homme aux autres espèces.  
Sortie nationale le 4 décembre 2019


Parmi la sélection « Films TV » en compétition, Benshi a été particulièrement séduit par :

- Panique au village « La Foire agricole » (France, Belgique), réalisé par Vincent Patar et Stéphane Aubier, qui a reçu le Cristal pour une production TV
Après un travail acharné, Cowboy et Indien ont réussi leurs examens scolaires. Pour les récompenser, Cheval leur offre des tickets pour la Grande Foire agricole. Mais suite à une chute, il devient amnésique et ne sais donc plus où se trouvent les tickets. Cowboy et Indien sont prêts à tout pour les retrouver ! Le nouveau Panique est une vraie réussite. Le film est extrêmement drôle, avec des retours dans le temps qui servent parfaitement la narration et le registre comique.

La Vie de château (France), réalisé par Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathaniel H’limi qui a reçu le Prix du jury pour un spécial TV
Très jolie découverte pour ce film lauréat de la compétition TV, produit par Miyu Productions. Le court métrage de 26 minutes aborde avec délicatesse et une pointe d’humour le thème du deuil et de la famille. Violette, qui a perdu ses parents, doit vivre chez son oncle Régis qui est agent d’entretien au Château de Versailles. Elle le connaît peu et ne l’apprécie pas. Mais peu à peu, une jolie relation va naître et se muer en véritable famille.


Et pour les plus grands (collégiens, lycéens, adultes) ne manquez surtout pas :

- J’ai perdu mon corps (France), réalisé par Jérémy Clapin
Le coup de cœur de Benshi de cette édition à découvrir absolument ! Le film raconte l’histoire tranchée d’un jeune homme qui s’échappe pour retrouver son corps. En parallèle, nous suivons l’histoire de Nafouel, livreur de pizza un peu timide et rêveur, qui a du mal à prendre sa vie en main. Un soir, alors qu'il doit livrer une pizza, il tombe amoureux de Gabrielle, qu’il rencontre par l’intermédiaire d’un interphone… Si le scénario peut surprendre, le résultat est magnifique. Le film est une réflexion poétique sur la vie et le destin, qui nous émeut par sa justesse et la simplicité avec laquelle est racontée cette histoire peu commune.
Sortie nationale le 6 novembre 2019

- Les Hirondelles de Kaboul (France), réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec
Les réalisatrices ont réussi une adaptation fidèle de l’œuvre de Yasmina Khadra, et abordent avec poésie et grande subtilité la vie à Kaboul sous le régime des talibans. Un film beau, touchant, qui opte pour une animation aux tons pastels dont la douceur contraste avec la barbarie du sujet abordé.
Sortie nationale le 4 septembre 2019